Enseignement supérieur : Réformes globales du système LMD

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Slim Khalbous a exclu, samedi 1er juillet, la possibilité de supprimer le système LMD, précisant que son département s’emploiera plutôt à le développer en y apportant des réformes globales.

Lors d’une visite effectuée au nouveau siège de l’Université de Kairouan et au lycée Ibnou Rachiq pour s’enquérir des conditions du déroulement des épreuves de la session de contrôle du Baccalauréat, Khalbous a indiqué à la TAP que la problématique qui se pose pour le système LMD réside uniquement dans son application.

“Le réforme du système LMD a réussi dans de nombreux pays”, a-t-il dit, expliquant que si ce système n’a pas fonctionné en Tunisie c’est parce que les normes internationales relatives à sa mise en œuvre n’ont pas été respectées.

Le ministre a, par ailleurs, fait savoir que la nouvelle année universitaire sera marquée par une réforme urgente au niveau du système d’évaluation des matières théoriques et pratiques.

Ces matières ne seront plus évaluées de la même façon, a-t-il souligné, précisant que cette décision sera mise en œuvre une fois la réforme du système d’enseignement supérieure aboutie.

Selon lui, la commission de réforme est actuellement en train de développer le système LMD, annonçant la publication prochainement d’un rapport détaillé comportant l’ensemble des réformes structurelles de ce système qui seront mises en œuvre à partir de l’année universitaire 2018-2019.

Commentaires:

Commentez...