Crise du Golfe : Jhinaoui s’entretient avec des ambassadeurs de pays arabes

La crise du Golfe et ses répercussions sur la région arabe ont été au centre d’une rencontre, mardi 13 juin 2017, entre le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, et des ambassadeurs de plusieurs pays arabes à Tunis.

Jhinaoui a reçu les ambassadeurs d’Egypte, d’Arabie Saoudite, des Emirats arabes unis et du chargé d’affaires de l’Ambassade du Bahreïn. Il a eu une deuxième rencontre avec l’ambassadeur du Qatar.

Durant ces deux entretiens, le ministre des Affaires étrangères a exprimé la profonde préoccupation de la Tunisie face à la dégradation des relations entre les pays du Golfe arabe, les exhortant à tenir compte des liens de fraternité unissant les pays de la région et leurs peuples, rapporte l’agence TAP.

Il les a appelés à éviter toute forme d’escalade et à adopter le dialogue comme unique moyen d’aplanir les différends.

Jhinaoui a affirmé que la Tunisie qui entretient de fortes relations avec tous les pays arabes sans exception est totalement confiante en la sagesse des dirigeants des pays du Golfe et leur capacité à dépasser leurs différends afin de défendre l’invulnérabilité de leurs pays respectifs et les valeurs de la solidarité arabe.

Khemaies Jhinaoui a mis en évidence l’importance du Conseil de coopération du Golfe et sa contribution à la consolidation de la sécurité des pays de la région en général.

Il a insisté sur le souci de la Tunisie de voir cet édifice continuer à son rôle dans la préservation de la sécurité arabe et à servir les différentes causes de la région dans les instances régionales et internationales.

Les deux entretiens ont, également, permis de passer en revue les défis auxquels la région fait face dont en premier le terrorisme et l’extrémisme.

A ce propos, Khemaies Jhinaoui a souligné la responsabilité de tous les pays dans la lutte contre le fléau du terrorisme et son traitement à la racine.

Commentaires:

Commentez...