Projet Taparura à Sfax : Echec du premier appel d’offres international


Un nouvel appel d’offres international sera lancé, à la fin de cette semaine, pour la réalisation de la deuxième tranche du projet Taparura à Sfax, après le résultat non concluant du premier appel d’offres (septembre 2016), annonce le président directeur général de la société d’Etudes et d’Aménagement des côtes Nord de Sfax » Taparura « , Mohamed Lakhdar Gasmi. Le dernier délai de réception des offres est fixé au 15 septembre 2017.

Le cahier des charges a été révisé conformément aux observations soulevées par les investisseurs participant au premier appel d’offres et les recommandations techniques présentées par des experts étrangers dans le cadre d’une mission d’encadrement technique financée par la Banque européenne d’investissement et l’Agence française de développement, précise Gasmi.

La valeur du terrain dédié à ce projet (420 hectares) et évalué à 1,161 million de dinars demeure inchangée, alors que l’investisseur aura la possibilité de présenter son offre, signale-t-il, rapporte l’agence TAP.

Rappelons que plusieurs investisseurs étrangers ont manifesté un intérêt pour le projet Taparura (gouvernorat de Sfax) présenté lors de la Conférence Internationale sur l’Investissement « Tunisia 2020 ».

Le projet Taparura se divise en deux phases. La première phase, qui consiste en l’exécution du travail de dépollution et la réhabilitation de la côte nord de Sfax, a déjà été effectuée. La seconde phase du projet entraînera la modernisation de la région et le développement d’un nouveau centre urbain avec des équipements de base et des infrastructures pour l’intégrer au reste de la ville de Sfax, sur une superficie de 420 hectares.

Commentaires:

Commentez...