Campagne d’arrestations : L’UGTT appelle à ne pas « céder aux pressions »

Youssef Chahed | Crédit photo : AP/SIPA

« La campagne d’arrestations menée contre certains symboles soupçonnées de corruption représente une ‘démarche courageuse’ même si elle est tardive », a souligné, ce jeudi 25 mai, l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), dans un communiqué.

« L’UGTT a toujours plaidé en faveur de la lutte contre la corruption, classée priorité des priorités dans le document de Carthage », indique le communiqué.

« La corruption était et demeure encore un énorme danger qui menace la Tunisie. C’est pourquoi, il est nécessaire d’aller jusqu’au bout de cette campagne, de ne pas céder aux pressions et d’appliquer la loi contre tous ceux qui ont spolié l’argent public et utilisé leur position et liens pour faire fortune », lit-on de même source.

L’organisation syndicale a appelé le gouvernement à lutter, également, contre la contrebande, l’évasion fiscale et la mainmise sur le marché qui, lit-on de même source, « sont étroitement liés et constituent les fondements du système de malversation ».

L’UGTT a également exhorté toutes les forces vives du pays à placer la question de la lutte contre la corruption au cœur des priorités et de soutenir toutes les démarches en faveur de la lutte contre la corruption, et ce, afin de préserver le pays et sa démocratie et consacrer la suprématie des lois.

AB

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...