Un certain 18 mars 1975 : Bourguiba, président à vie…

La date semble oubliée, éludée, jetée aux oubliettes de l’histoire…

Toutefois, elle n’en garde pas moins toute son importance rétroactive dans la mesure où elle a largement conditionné les derniers soubresauts de la présidence de Bourguiba qui sera déposé en 1987.

Entre 1975 et 1987, la Tunisie aura connu bien des vicissitudes et sera plusieurs fois au bord du gouffre. Aurions-nous oublié le Jeudi noir de janvier 1978, le Coup de Gafsa en janvier 1980 ou les émeutes de janvier 1984 ?

Aurions-nous oublié la chute de Hédi Nouira après une attaque cérébrale, la parenthèse Mzali et les élections faussées de novembre 1981 puis la prise du pouvoir par Ben Ali ?

Finalement, Bourguiba n’aura pas fini sa vie à la présidence de la République. Le fondateur de la République décédera le 6 avril 2000 dans sa ville natale, dépouillé du pouvoir et quasiment en résidence surveillée.

Elu président de la République par l’Assemblée nationale Constituante le 25 juillet 1957, Bourguiba avait fait modifier la constitution et s’était fait proclamer président à vie le 18 mars 1975…

Commentaires:

Commentez...