Loi 52 : Mohamed Amine et Dhia interdits par le directeur de prison de préparer leur Bac

Mohamed Amine et Dhia, bacheliers de Siliana, condamnés à un an de prison pour consommation de cannabis

Suite à la condamnation, hier, jeudi 9 mars, de Mohamed Amine et Dhia à un an de prison pour consommation de cannabis, Me Ghazi Mrabet a réagi.

Dans un post publié hier sur sa page Facebook, Me Mrabet, grand défenseur de la dépénalisation de la consommation du cannabis, dénonce ce jugement et les méfaits de la loi 52. Et rappelle que Mohamed Amine et Dhia, deux élèves de Siliana, devaient réussir leurs examens nationaux du baccalauréat.

[pull_quote_center]

Avant d’ajouter que dans un mois ils devaient passer le Bac sport et qu’il est permis, en temps normal, aux parents d’apporter à leurs enfants de quoi réviser pour préparer les examens, mais le directeur de la prison a refusé.

[/pull_quote_center]

Selon une des mères, Dhia serait en état de grave déprime et Mohamed Ali aurait été hospitalisé suite à une crise d’asthme.

Rappelons que suite à cette affaire, Béji Caïd Essebsi et Youssef Chahed avaient proposé «l’annulation de la peine de prison pour consommation la première fois afin de protéger les jeunes».

Commentaires:

Commentez...