Un conte soufi en ce denier vendredi de Ramadan : Le sage et la table vide

conte soufiUn jour, un sage vit une table vide. Et, soudain, il se mit à danser et entra littéralement en transe.

Devant la table vide, il criait: « La voici la nourriture de toutes les nourritures ! Le voici le remède à toute famine ! »

D’autres personnes arrivèrent alors et se joignirent à lui, remplies d’ivresse extatique et d’émotion.

Un homme venant à passer leur dit: « Mais c’est quoi cette folie ? Il y a bien une table. Mais il n y a même pas de pain dessus. »

Le sage se tourna alors vers lui et l’interpella: « Si tu ne connais rien de l’amour, n’importune pas les amoureux ! Car la nourriture de l’amoureux, c’est l’amour du pain sans pain. Le fidèle n’a pas d’existence. Il fait des gains sans avoir de capital. »

L’homme regarda de nouveau la table vide et passa son chemin en cherchant à comprendre ce qu’était véritablement l’amour du pain sans pain…

H.B.

Commentaires:

Commentez...