Affaire du conteneur d’armes : Il s’agirait de répliques d’armes de paintball

armes

L’affaire du conteneur rempli « d’armes » qui a été saisi au niveau de l’entrée du gouvernorat de Nabeul, ne serait pas si dangereuse que ça si l’on en croit le procès-verbal de l’enquête sur cette affaire.

Le rapport balistique a prouvé qu’il ne s’agissait ni d’armes lourdes de guerre, ni de balles réelles, ce ne seraient que des jouets pour pratiquer le paintball (un jeu de simulation de guerre).

L’aspect terroriste écarté

Ainsi l’aspect terroriste de cette affaire a été écarté et son dossier judiciaire a été remis au ministère public auprès du Tribunal de première instance de Nabeul, rapporte Mosaïque FM.

Le rapport balistique indique également qu’une seule arme réelle, dont le propriétaire est autorisé à utiliser, a été saisie dans ce conteneur « polémique ».

Une coopération avec Interpol ?

Certes cette affaire est entourée de plusieurs interrogations, vu que le premier rapport de la Douane, qui évoque un exploit sécuritaire sans précédent, indiquait l’existence d’armes lourdes et donnait même des détails sur ces armes.

Une interrogation concerne aussi la Douane, qui indique dès le début que cette saisie intervenait dans le cadre d’une coopération avec Interpol.

Or, les trois principaux suspects dans cette affaire ont été libérés, hier, jeudi 18 février sur décision du ministère public du pôle judiciaire.

Interrogations

Pourquoi la femme du Belge, propriétaire du conteneur, a-t-elle essayé de se débarrasser des « munitions » qui étaient à bord d’un yacht avant son arrestation.

Pourquoi Adel Ben Hassen, le directeur général de la Douane et d’autres cadres étaient si confiants en évoquant la nature dangereuse de ces armes ?

Le directeur des investigations douanières, Wahid Saidi a déclaré que cette saisie était le fruit de plusieurs jours d’enquête.

Pourquoi le Belge a-t-il fait savoir au début de l’interrogatoire (selon Ben Hassen) que ces armes sont destinées pour son autodéfense ?

Est-ce une précipitation de la part de la Douane assoiffée d’exploit ?

KJ

Commentaires:

Commentez...