Mauvaise nouvelle pour Wadi Jarii : Issa Hayatou prochain président de la FIFA !

Jarri - HayatouVisé par la justice suisse, Joseph Blatter pourrait quitter prématurément son poste de président de la FIFA. En cas de vacance, c’est le Camerounais Issa Hayatou qui sera nommé président par intérim. Wadi Jarii sait à quoi s’en tenir !

Mauvaise nouvelle pour le football tunisien et pour le président de la FTF, Wadi Jarii. Le président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou est bien parti pour succéder au Suisse Joseph Blatter à la tête de la FIFA si ce dernier venait à être démis de ses fonctions, dans le cadre de l’enquête ouverte ce vendredi par la justice suisse à son encontre.

En attendant les nouvelles élections présidentielles au sein de l’instance, prévues le 26 février, l’ancienneté de l’actuel président de la Confédération africaine (CAF) lui confère le titre de «vice-président senior» de la FIFA et le droit de succéder à Blatter en cas de vacance ou d’empêchement.

Avec Issa Hayatou à la tête de la FIFA, c’est tout le football tunisien qui risque de pâtir à cause des relations conflictuelles qu’entretiennent les responsables de la FTF, et plus particulièrement Wadi Jarii, avec le président de la CAF, Issa Hayatou.

Le président de la FTF, qui avait ouvertement accusé les instances de la CAF d’avoir favorisé la qualification de la Guinée Equatoriale en demi-finale de la CAN 2015, aux dépens de la Tunisie, est suspendu pendant un an par la CAF de toute responsabilité au sein de l’instance africaine.

Si Issa Hayatou succèderait à Blatter, on est curieux de savoir sur quel ton écrira Wadi Jarii la lettre de félicitation qu’il enverra au prochain patron du football mondial.

A noter que le procureur suisse a annoncé, aujourd’hui, vendredi 25 septembre, l’ouverture d’une procédure pénale pour soupçons de gestion déloyale et abus de confiance contre le président de la FIFA Joseph Blatter.

C.C.

Commentaires:

Commentez...