Comment la France finance Al Qaida !

Francois-HollandeUne enquête du New York Times datant du 29 juillet 2014 révèle que l’organisation terroriste Al Qaida a reçu, depuis 2008, plus de 125 millions de dollars récoltés grâce aux rançons payées par les pays occidentaux pour la libération de leurs otages.

D’après cette même enquête, la France serait le principal ‘‘bailleur’’ de fonds de cette organisation puisqu’elle aurait versé 58 millions de dollars. Ces sommes, ajoute le journal, seraient versées soit directement par l’État français, soit par des intermédiaires, soit encore par des pays amis du Golfe, principalement le Qatar.

Vicki Huddleston, ancienne ambassadrice des États-Unis au Mali, dénonce dans l’article l’hypocrisie des Européens

’’ Ils ont beaucoup de comptes à rendre. Ils mènent une politique hypocrite. Ils paient des rançons et ensuite nient les avoir payées. Le danger n’est pas seulement que ça fait grandir le mouvement terroriste, c’est aussi que ça rend tous nos citoyens vulnérables ».

Très énervé par l’exécution de trois otages anglo-saxons, le président américain, Barack Obama, avait déclaré le 13 septembre 2014, que « le président français, François Hollande, dit que son pays ne paie pas de rançons aux terroristes, alors qu’en réalité, il le fait ».

Pourquoi Obama est-il si intransigeant sur la question des rançons ? Parce qu’au fond de lui, il est persuadé qu’une partie des rançons doit revenir aux États-Unis d’Amérique. Le pays qui a le plus d’affinités avec les groupes terroristes et capable de jouer proprement le rôle d’intermédiaires… pour la libération des otages !

C.C.

Commentaires:

Commentez...