Arrêté pour des bières dans le coffre de sa voiture : Indignation de la toile et appel à manifester

loi tunisienneGrande indignation sur les réseaux sociaux aujourd’hui dimanche 5 juillet 2015, suite à l’arrestation d’Anis Guigua à la Marsa dans la soirée d’hier.

Arrêté lors d’un contrôle, le policier qui a décidé de fouiller sa voiture a trouvé des bières dans le coffre et l’a conduit au poste de police pour consommation d’alcool pendant le « mois saint ».

Anis a été transféré ce matin à Bouchoucha en attendant sa comparution devant le juge. Les internautes appellent à une manifestation devant le tribunal.

arrestation bieres reaction reaction 3

arrestation bieres reaction reaction 1

arrestation bieres reaction reaction 2

Ce n’est pas sans rappeler ce qui s’est passé 2012 avec Sofiene Chourabi, arrêté sur une plage de Kelibia sous le motif de consommation d’alcool.

Que dit la loi ?

Le droit tunisien punit de quinze jours d’emprisonnement et de 4.800 dinars d’amende ceux qui servent des boissons alcooliques à des musulmans (article 317 du Code Pénal) et ce pendant les 12 mois de l’année.

Ce n’est pas limité au mois de Ramadan. De même que la consommation d’alcool sur la voie publique est un délit, 12 mois sur 12. Mais dans la pratique, les autorités sont plutôt souples s’il n’y a pas eu de troubles. Cette souplesse n’est apparemment pas compatible avec Ramadan.

Une incroyable schizophrénie tunisienne autorise des musulmans à boire de l’alcool 11 mois sur 12 (moins les vendredis et les fêtes religieuses) et le leur interdit pendant Ramadan alors que la loi est très claire, c’est un délit. Donc, boire de l’alcool n’est pas un droit mais un privilège qu’on peut enlever à tout moment, suivant les dispositions des forces de l’ordre et des juges.

Les internautes se demandent à quand un changement de cette loi caduque afin que nos forces de l’ordre n’aient plus les mains occupées par ce genre de velléités et puissent combattre décemment le terrorisme ?

Commentaires: