Explosif derby CA-EST : Le titre à Bab Jedid, à Bab Souika ou… à Boujaâfar ?

EST-CA
Aujourd’hui sera le jour le plus long pour les amateurs de football et plus particulièrement pour les fans du Club Africain, de l’Espérance ST et de l’Etoile du Sahel. Trois équipes qui jouent le titre, mais qui jouent aussi très gros. Le hasard du calendrier aura voulu que le derby de la capitale soit, cette fois-ci décisif… à plus d’un titre !

Un derby explosif, bouillant… Un derby qui sera sûrement intense, mais aussi heurté et très disputé entre deux prétendants au titre. Le CA tout comme l’EST ont gros à jouer, très gros même. L’Etoile, quant à elle, n’a toujours pas son destin entre ses mains mais peut réaliser la meilleure opération de cette 28ème journée dans l’hypothèse où les deux mastodontes se neutralisent à Rades.

Le jour le plus long

Aujourd’hui sera un jour insupportable pour les supporters de ces trois équipes. Le CA, actuel leader, n’a plus vraiment le choix s’il veut être sacré le 2 juin prochain. Le titre de champion passe obligatoirement par une victoire au derby. En cas de succès, il aura franchi l’écueil le plus difficile de la saison et défriché la route vers le sacre.

Seule la victoire compte pour les Clubistes qui auraient alors 80% de chances d’être champions. Aucune autre alternative ne peut être prise en compte étant donné qu’un match nul ou une défaite favoriserait l’EST et l’ESS.

Face à l’armada offensive des « Sang et Or », les Clubistes auront leur atout défensif à défaut d’un compartiment d’attaque laminé par la blessure de Djabou et la suspension de Dhaouadi. Mais les poulains de Daniel Sanchez pourront compter sur leur atout-maître en la personne de Saber Khelifa, actuellement meilleure buteur de la Ligue 1.

Son but, samedi face à l’ASG, dénote une maturité évidente. A lui seul, il peut débloquer les situations les plus délicates comme l’illustrent ses buts à Gabes mais aussi face au CAB.

Les Clubistes pourront également compter sur le talent de Tijani Belaid, mis au repos à Gabes, sur la vivacité de Agrebi et Haddadi sur les ailes ou sur les blocages de Nater. Mais qu’importent les noms, le CA est dans l’obligation de gagner…

Une parité face à l’Espérance équivaudrait à offrir le titre à l’Etoile (dans le cas où celle-ci s’impose face à l’ASM)… Une défaite face au rival traditionnel mettraient les « Sang et Or » sur orbite.

Dommages collatéraux

Justement, ces « Sang et or » qui reviennent de loin n’ont plus qu’une marche à gravir. S’imposer lors du derby de la capitale leur ouvrirait les portes grandes ouvertes du titre. Tout autre résultat jouerait en leur défaveur.

Et si l’EST de De Morais carbure à plein régime depuis le début de la phase retour, ils l’ont de nouveau montré samedi en torpillant le SG (victoire 6-1), ils éprouvent quand même des difficultés en cette fin de saison pour suivre le rythme lorsque la pression se fait pesante.

Mais cela ne reste qu’une impression qui va disparaître à l’occasion du derby. Car malgré des absences ici et là, ce CA-EST se jouera, comme les précédents, sur des détails. A qui maîtrisera ses nerfs… A qui sera prêt physiquement ! Le score d’un derby est toujours difficile à deviner même lorsqu’une équipe part favorite face à l’autre.

A l’occasion de cette 28ème journée, les deux équipes partent avec des chances égales malgré des atouts et des défaillances différents. Malin qui saura bien pronostiquer le score final.

Les Etoilés, eux, verraient bien une parité qui les catapulterait en tête en cas de succès au stade Abdelaziz Chtioui. Ils se frottent déjà les mains à l’idée que ce derby explosif puisse s’achever sans vainqueur… ils seraient alors les grands vainqueurs de cette journée et de la saison.

Le combat de titans que vont se livrer les rivaux de la capitale pourrait bien faire des dommages collatéraux à tous les niveaux.

La Ligue des champions dans le viseur

Quel que soit le résultat du derby, un prétendant au titre sera automatiquement, mais pas mathématiquement, éliminé de la course au titre. Cette course qui accapare toutes les attentions actuellement.

Or, il serait faux de dire que tout sera joué demain. La Ligue des champions viendra se greffer sur cette course à trois et nul doute que les trois entraîneurs (Sanchez – De Morais – Benzarti) ont déjà sorti leur calculette pour jauger toutes les probabilités.

Dans cet affrontement à distance que se livrent les trois équipes, la qualification en Ligue des champions africaine garde toute son importance… en attendant que le CA, l’EST et l’ESS se qualifient en phase de poule de la Coupe de la Confédération et se retrouvent dans le même groupe. Mais là, c’est une autre histoire !

ASG et ASD au purgatoire

La 27ème journée jouée samedi dernier, a livré ses premiers verdicts avec la rétrogradation de l’ASG et de l’ASD, deux équipes qui ont eu du mal à suivre le rythme de la Ligue 1. L’ASG n’a pas brillé avec 5 victoires seulement et 19 défaites pour 20 buts marqués et 39 encaissés en 28 matches. Les Djerbiens n’ont pas fait mieux avec 4 victoires pour 19 défaites et un record de 50 buts encaissés… Trop loin du compte.

Désormais, la lutte pour le maintien se jouera entre l’ESM (28 points), EGSG (27 points), et l’USMo (24 points). Nul doute que la lutte sera intense entre les trois équipes pour éviter la 14ème place synonyme de purgatoire.

Programme (tous les matches à 16h00)

* Stade olympique de Rades : Club Africain – Espérance ST
Arbitre : Yassine Harrouche

* Stade Abdelaziz Chtioui : AS Marsa – Etoile S. Sahel
Arbitre : Walid Jeridi

* Stade Ali Zouaoui : JS Kairouanaise – US Monastirienne
Arbitre : M. Said Kordi

* Stade Taieb Mhiri : CS Sfaxien – ES Métlaoui
Arbitre : Maher Harrabi

* Stade Gabes : Stade Gabésien – ES Zarzis
Arbitre : Karim Khemiri

* Stade Gafsa : EGS Gafsa – AS Gabes
Arbitre : Sadok Selmi

* Stade Houmet Souk : AS Djerba – Stade Tunisien
Arbitre ; Walid Bennani

Mercredi 13 mai

* Stade Hammam-Lif : CS Hammam-Lif – CA Bizertin
Arbitre : Fared Bouguecha

Classement 28

Commentaires:

Commentez...