Le blogueur saoudien Raif Badawi en prison depuis un an

Le blogueur saoudien Raif Badawi
Le blogueur saoudien Raif Badawi

Cela fait un an, ce jeudi 7 mai 2015, que le blogueur saoudien Raif Badawi est en prison. Il a été condamné à dix ans de prison et mille coups de fouets pour apostasie et insulte à l’islam.

Le blogueur avait créé le site Free Saudi Liberals en 2008 qui prônait l’égalité dans toutes les religions. Accusé d’insulte à l’islam, il avait été interdit de quitter le pays en 2009 et ses comptes bancaires avaient été bloqués.

Il est arrêté en juin 2012 après la publication d’une fatwa le traitant d’apostat. Condamné d’abord à six cents coups de fouets et sept ans de prison, il fait appel. Sa femme et ses enfants sont condamnés à s’exiler au Canada car ils subissent aussi des menaces.

Rejugé en appel le 7 mai 2014 il est condamné à nouveau, à dix ans de prison et à mille coups de fouets distribués en vingt séances hebdomadaires. Mais la condamnation va plus loin puisqu’il écope également d’une amende d’un million de ryals et d’une interdiction de voyage durant dix ans à sa sortie de prison.

Un an en prison

Malgré la mobilisation de plusieurs pays, Raif Badawi a reçu cinquante coups de fouet en place publique le 9 janvier 2015.

L’ONU a fait appel au roi d’Arabie Saoudite afin qu’il intervienne dans l’affaire. Celle-ci devrait être réexaminée, en attendant des organisations internationales comme Reporters sans frontières ou Amnesty international se mobilisent toujours pour faire sortir Raif Badawi de prison, une pétition a été mise en place.

En juillet 2014, son avocat Waleed Abu al-Khair a lui aussi été condamné à quinze ans de prison pour avoir  « sapé le régime et les personnalités officielles », « incité l’opinion publique » et « insulté l’appareil judiciaire ». Il est en lice pour le prix Nobel de la paix tout comme Raif Badawi.

Elodie Potente

Commentaires:

Commentez...