Pèlerinage de la Ghriba : « Djerba est mieux sécurisée qu’Israël », selon Perez Trabelsi

Perez Trabelsi (photo - jamalhafsi.unblog.fr)
Perez Trabelsi, président de la communauté juive de Djerba
La fête juive de Lag Ba’Omer sera célébrée cette année le 7 mai avec son traditionnel pèlerinage de la Ghriba, plus vieille synagogue d’Afrique située à Djerba. L’année dernière, environ 2500 pèlerins avaient marché jusqu’à la Ghriba. Cette année, la sécurité devrait être décuplée en raison de menaces d’attentats.

Chaque année des milliers de pèlerins juifs se rendent à Djerba pour célébrer la fête de Lag Ba’Omer, qui permet un recueillement sur la tombe de grands rabbins. La Ghriba, synagogue la plus vieille d’Afrique, est un rassemblement pour les juifs tunisiens, mais aussi français et israéliens.

Menaces terroristes à l’approche du pèlerinage ?

Israël a lancé un appel samedi soir en rapport avec  des « menaces concrètes de projets d’attentats terroristes contre la communauté juive ». Dans un communiqué du bureau chargé de la lutte contre le terrorisme dépendant du Premier ministre Benjamin Netanyahu, le gouvernement conseille de ne pas se rendre en Tunisie pour le pèlerinage de la Ghriba.

« Djerba est mieux sécurisée qu’Israël »

Plusieurs réponses ont fait suite à ce communiqué. Le président de la synagogue de la Ghriba, Perez Trabelsi, a déclaré sur les ondes de Radio Jawhara FM que « Djerba est mieux sécurisée qu’Israël ». Il a précisé que la ville était calme et qu’aucune menace terroriste ne pesait sur le pèlerinage.

Coexistence pacifique entre les Tunisiens

Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Najem Gharsalli, s’est quant à lui rendu à Djerba dimanche 3 mai, accompagné de plusieurs hauts cadres de la sécurité. Il a notamment déclaré, selon des propos rapportés par l’agence TAP que « la Tunisie est capable de protéger les juifs et tous ses hôtes mieux que n’importe quel autre pays ».

Il a ajouté que plusieurs juifs commencent déjà à se rendre à Djerba, deux-cents sont arrivés de l’étranger ce week-end.

Elodie Potente

Commentaires:

Commentez...