Festival Chambi : Contre le terrorisme l’art en rempart à Kasserine

[dropcap]K[/dropcap]asserine | «Nous sommes tous bouclier de la nation» est le slogan du festival Chambi des arts contemporains  qui a débuté dans la ville de Kasserine le 20 mars dernier et se poursuit jusqu’au 27 mars.

Les habitants de Kasserine ont assisté à des spectacles pour enfants, du rap, du théâtre et autres activités.

Alors que Katiba Oqba Ibn Nafaa, retranchée dans les monts de Kasserine depuis trois ans déjà, ne cesse de terroriser la région et le pays en exécutant des sécuritaires avec une barbarie sans précédent en Tunisie, les Kasserinois concrétisent par le choix du festival celui de la culture, arme efficace contre l’obscurantisme.

« La culture est l’une des voies pour combattre le terrorisme » a affirmé Walid Khadhraoui, directeur du festival a déclaré lundi dernier, 23 mars à Bondy Blog Tunisie.

[pull_quote_center]

« Kasserine n’est pas l’abri du terrorisme, elle continuera à le combattre par tous les moyens en défiant ceux qui tuent nos enfants ». 

[/pull_quote_center]

Lors du festival, un hommage a été aussi rendu aux agents des forces de l’ordre, aux familles d’agents tués par les terroristes ainsi qu’à d’anciens combattants contre la colonisation française en commémoration de la journée nationale d’Indépendance, le 20 mars.

Commentaires:

Commentez...