La conférence des investisseurs US à Tunis soutenue par un message vidéo d’Obama

Obama message - Tunis 05-03-2015
Photo : American Embassy Tunis

Tunis | La Conférence sur l’investissement et l’entrepreneuriat (Investment and enterpreneurship conference) a démarré ce jeudi 5 mars à Tunis. Placée sous le thème «établir des partenariats stratégiques», elle doit accueillir plus de 300 participants internationaux du monde des affaires, de la société civile et des gouvernements.

L’ambassade des Etats-Unis à Tunis a annoncé, ce jeudi 5 mars, sur sa page Facebook, qu’un message vidéo du président américain Barack Obama a été diffusé dans lequel il appelle à soutenir l’investissement et l’entrepreneuriat en Tunisie.

Voici le contenu de son message :

[quote_box_center]

Je tiens à remercier le gouvernement tunisien d’accueillir cette conférence. Je tiens à remercier aussi chacun d’entre vous de faire partie de cet effort de promotion d’investissement et d’entrepreneuriat en Tunisie et à travers toute la région.

Il y a un peu plus de quatre années, un Tunisien, un vendeur de fruits, a pris une décision courageuse contre le manque d’opportunités et la corruption à l’origine d’humiliation au quotidien. Les changements qu’il a réussi à déclencher ont transformé la Tunisie, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient.

Aujourd’hui, la région continue à faire face à des défis extraordinaires.Il est facile d’être découragé face à autant de violence et de souffrance. Mais l’histoire de la Tunisie nous donne de l’espoir. Ici en Tunisie vous avancez vers une transition démocratique historique.

Vous vous êtes rassemblés dans un esprit de compromis et de consensus. Vous avez forgé une nouvelle constitution, vous avez organisé des élections libres et équitables et, vous avez formé un gouvernement inclusif.

Comme je l’ai dit lorsque j’ai parlé avec le Président Caid Essebsi en janvier, je félicite tous les Tunisiens pour vos victoires durement acquises. Vous montrez que la démocratie est possible, et nécessaire en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Ceci contraste avec les terroristes et les extrémistes violents qui ne savent que détruire, les Tunisiens, eux se donnent à la construction.

Alors que la Tunisie consolide sa démocratie, les États-Unis sont fiers d’être votre partenaire. Comme vous, nous savons qu’une démocratie exige des institutions démocratiques robustes, mais aussi une croissance et opportunités économiques afin que les citoyens croient que la démocratie peut offrir une vie meilleure. En d’autres termes, le progrès démocratique de la Tunisie et son progrès économique vont de pair.

Lorsque les lois et règlements accueillent vraiment l’investissement étranger; lorsque l’état de droit et la transparence permettent aux entreprises d’évoluer selon les mêmes règles, c’est là que le commerce et l’investissement s’épanouissent. C’est ainsi que de nouveaux emplois sont créés. Quand une personne peut démarrer et construire sa propre entreprise ; quand un entrepreneur a la liberté de poursuivre une nouvelle idée, c’est ainsi qu’une nouvelle prospérité se déclenche.

Donc ici en Tunisie, et à travers le monde, les États-Unis vont continuer à soutenir les nouveaux entrepreneurs, en particulier les jeunes et les femmes. Au cours des trois prochaines années, nous visons à mobiliser plus d’un milliard de dollars en nouveaux investissements dans la prochaine génération d’entrepreneurs à travers le monde ; pour les aider à démarrer une nouvelle entreprise, développer de nouveaux marchés et stimuler la prochaine ère de l’innovation et de la croissance.

Je vous remercie tous d’être ici et pour votre engagement à ce travail important. Un chemin long et difficile attend la Tunisie qui œuvre à améliorer la vie de ses citoyens, mais le progrès de la Tunisie nous donne de l’espoir. Et pendant que vousvous ouvrez à la démocratie, la prospérité et la dignité que vous méritez, vous allez continuer à avoir un grand ami et partenaire dans les États-Unis d’Amérique.

[/quote_box_center]

Cette conférence est organisée par le Département d’État américain, la Chambre de commerce américaine en Tunisie (AmCham Tunisie) et Partners for a New Beginning – North Africa Partnership for Economic Opportunity (PNB-NAPEO).

Investment and enterpreneurship conference doit accueillir plus de 300 participants internationaux du monde des affaires, de la société civile et des gouvernements. La Secrétaire au Commerce américain Penny Pritzker est à la tête de la délégation américaine qui assiste à la conférence.

D’autres hauts responsables, américains sont présents à l’instar du président directeur général de l’Overseas Private Investment Corporation, Elizabeth Littlefield et le Secrétaire d’État Adjoint aux Affaires Economiques et Commerciales, Charles Rivkin, qui mènera une mission commerciale des entreprises américaines avec la Chambre de Commerce Nationale Americano-Arabe.

La Conférence sera inaugurée par le chef du gouvernement, Habib Essid et la Secrétaire au Commerce américain, Penny Pritzker. Elle se tiendra sous le haut patronage du président de la République, Beji Caid Essebsi.

Parmi les participants, on notera la présence de Madeleine Albright l’ancienne Secrétaire d’état américaine, Slim Chaker, ministre des Finances, Yassine Brahim, ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale et Zied Laâdhari, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle.

La conférence inclura les séances plénières et les réunions subsidiaires suivantes :

Séances plénières

  • Afrique du Nord en tant que destination d’investissement: défis et opportunités.
  • Promouvoir l’entreprenariat au Maghreb.

Réunions subsidiaires

  • Le Maghreb en tant que hub régional des TIC.
  • Redéfinir les opportunités du marché dans le domaine de l’Energie et de l’Infrastructure.
  • Les financements innovants comme outil de croissance économique.
  • Combler le fossé des compétences au Maghreb.

Le 8 septembre dernier, Ann Patterson, sous-secrétaire d’Etat américain pour le Moyen-Orient, assistant à la conférence internationale «Investir en Tunisie : Start-up Democracy», avait annoncé, en marge de cette conférence, l’intention des Etats-Unis d’organiser une conférence des investisseurs américains en Tunisie en mars 2015.

Dans l’optique de cette conférence, elle avait indiqué que des investisseurs américains seraient conviés et encouragés à investir en Tunisie par le biais de projets importants, signalant que les Etats-Unis étudient la possibilité de financer certains projets parmi les 22 présentés au cours de la conférence «Investir en Tunisie : Start-up Democracy».

Commentaires:

Commentez...