Football : La Tunisie pourrait ne pas disputer la CAN 2017

Confédération Africaine de Football (CAF) / Crédit : Twitter
Confédération Africaine de Football (CAF) / Crédit : Twitter

Le jury disciplinaire de la Confédération Africaine de Football (CAF) a décidé ce mardi 3 janvier lors de sa réunion tenue au siège de la CAF à Bata en Guinée Equatoriale de prendre des décisions à l’encontre de la fédération tunisienne de football suite aux événements survenus lors du quart de finale de la CAN 2015 entre la Tunisie et la Guinée Equatoriale.

Une amende et une possibilité de refuser la participation de la Tunisie à la CAN 2017

La fédération tunisienne de football a ainsi écopé de 50.000 $ d’amende de la part de la CAF pour « le comportement insolent, agressif et inacceptable des joueurs de l’Equipe Nationale de Tunisie ainsi que des officiels Tunisiens lors de cette rencontre. »

La CAF a aussi condamné le comportement de Wadii Jary, président de la fédération tunisienne de football et membre du de la commission d’organisation de la CAN, et a demandé à la partie Equato-Guinéenne d’estimer le coût de réparation des dégâts causés par la partie Tunisienne au stade de Bata et la CAF communiquera ce montant à la Fédération Tunisienne afin de le couvrir.

La Confédération Africaine de Football a aussi demandé à la FTF d’envoyer une lettre d’excuses ou de présenter des preuves irréfutables et tangibles pour « étayer les propos injurieux » de la FTF après la rencontre face à la Guinée-Equatoriale avant le 5 février à minuit, faute de quoi le jury disciplinaire va suggérer au Comité Exécutif de la CAF de prendre des sanctions additionnelles, dont la possibilité de refuser la participation de l’équipe nationale de la Tunisie à la prochaine édition de la CAN en 2017.

Seechurn Rajindrapasard suspendu six mois

De son côté la Commission des arbitres de la CAF qui s’est réunie le même jour a décidé de suspendre l’arbitre de la rencontre, le mauricien Seechurn Rajindrapasard, pendant six mois pour sa « mauvaise performance » au cours de ce quart de finale, qui a permis à la Guinée Equatoriale d’obtenir un penalty imaginaire à la 91ème minute de la partie.

Seechurn Rajindrapasard ne sera pas désigné pour le restant des parties qui se dérouleront lors de cette CAN 2015 et a aussi été retiré de la liste des arbitres d’élite A de la CAF.

La fédération Equato-Guinéenne a quant à elle écopé d’une amende de 5.000 $ pour envahissement de terrain de la part des supporters Equato-Guinéens.

Commentaires:

Commentez...