Tunisie : Le racisme anti-noirs refait surface après l’élimination de la Sélection tunisienne

Tunis | Le racisme anti-noirs a refait surface en Tunisie, dans la soirée du samedi 31 janvier, suite à l’élimination amère et scandaleuse des Aigles de Carthage en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Football face à la Guinée Equatoriale, pays organisateur.

Des Tunisiens se sont acharnés sur le président de la CAF, Issa Hayatou et l’arbitre mauricien de la rencontre, Rajindraparsad Seechurn en publiant des commentaires racistes sur la toile insultant même les « Africains » et les « Noirs » en particulier.

Des publications condamnés par plusieurs Tunisiens et même « Africains ».

Des « Africains » agressés à Tunis

Au terme de la rencontre, des étudiants « africains » vivant à Tunis ont été agressés de la part de quelques Tunisiens furieux après cette élimination.

Des agressions condamnés par la députée du mouvement Ennahdha à l’Assemblée des Représentants du Peuple, Saida Ounissi.

L’ATSM appelle à voter une loi qui pénalise toute sorte de discrimination envers les « Noirs » et « Africains » vivant en Tunisie

L’Association Tunisienne de Soutien des Minorités a envoyé un message ferme aux députés Tunisiens au sein de l’ARP, dimanche 1er février,  les appelant à voter en faveur d’une loi qui pénalise toute sorte de discrimination envers les « Noirs » et « Africains » vivant en Tunisie.

Commentaires:

Commentez...