Les LPR se transforment en parti politique et se présentent aux élections

LPRDissoutes sur décision de justice, le 26 mai dernier, les dites « Ligues de Protection de la Révolution (LPR) » vont participer aux élections législatives du 26 octobre après la formation récente d’un nouveau parti appelé « Indépendance Nationale » (PIN). 

Le parti de l’Indépendance Nationale a son visa

Ce nouveau parti a été légalisé le 21 août dernier, «prônant les mêmes valeurs que les LPR », nous a déclaré Mounir Ajroud, le président de l’ex-Ligue Nationale de Protection de la Révolution

«Notre parti a reçu son visa le jeudi 21 août et a été créé par les enfants de la Révolution afin de concrétiser cette révolution et donner à la Tunisie, colonisée par les Occidentaux, les Américains, … son indépendance réelle. Voici les principaux objectifs du parti de l’Indépendance Nationale»

Le PIN a présenté 23 listes électorales d’indépendants

Le parti de l’Indépendance Nationale participera aux élections législatives, confirme Mounir Ajroud, qui a refusé de nous donner les contours de ce parti.

«Une conférence de presse aura lieu jeudi 4 septembre dans un lieu à déterminer afin de présenter notre parti et d’annoncer nos listes pour les législatives. Nous aurons 23 listes composées d’indépendants».

M. Mounir Ajroud a refusé de citer les noms des candidats qui se sont lancés dans la course électorale, précisant que tout sera dévoilé en temps voulu, lors du point de presse. Ni le président ni le secrétaire général du PIN ne sont encore connus.

« Nous avons une liste de candidats à la présidence du parti et au secrétariat général mais nous n’avons pas encore désigné ceux qui auront la charge de cette mission ».

Cependant, dans le Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT), l’annonce de la création du parti est accompagnée d’une liste des membres fondateurs avec Seifellah Bouzayda en tant que président, Abdelhakim Iffi en tant que trésorier et Lotfi Ben Jedidia, Bechir Romdhani ainsi que Leila Haddaji comme membres.

Rappelons que la justice a dissous toutes les filiales des ligues, environ une vingtaine, et a liquidé tous les biens des LPR.

Commentaires:

Commentez...