Les enseignants revendiquent une réduction du temps de travail

Dans une intervention sur les ondes de Jawhara FM, Lassâad Yaâkoubi, secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire, a laissé entendre, ce lundi 18 août, que le report de la rentrée scolaire était une éventualité face au silence du ministère de l’Education qui tarde à appliquer des accords conclus le 3 juin 2013.

«Il y un vrai problème. C’est celui de ces accords avalisés par les gouvernements, mais qui ne sont toujours pas appliqués. L’enseignant assure, aujourd’hui, 18 heures de cours et selon ces accords, ceux qui ont capitalisé 20 et 25 années de travail devraient voir leur temps de travail réduit respectivement à 16 et 15 heures».

Le bras de fer est engagé entre les enseignants et le ministère de l’Education. Bras de fer qui pourrait se solder par un report de la rentrée scolaire 2014-2015, fixée au 15 septembre prochain.

EnseignementC’est du moins ce que laisse entendre le syndicat de l’Enseignement secondaire qui exige la mise en application d’accords conclus par le passé avec notamment une réduction du temps de travail pour les enseignants ayant passé le cap des 20 années de « service ».

Le report de la rentrée scolaire n’est pas encore d’actualité mais les enseignants du secondaire et du primaire ont bien l’intention d’aller au bout de leurs revendications si l’on en croit les déclarations de M. Yaâkoubi.

 

Commentaires:

Commentez...