Irak : Les États-Unis bombardent des positions de l’État islamique

FA 18
Le chasseur bombardier F/A 18. (Crédit photo : Alberto Pizzoli – AFP)

Monde arabe | Deux chasseurs bombardiers américains ont largué, ce vendredi 8 août, des bombes de 250 kg sur une pièce d’artillerie mobile de l’Etat islamique (EI) qui avait visé des forces kurdes à Erbil, a annoncé le porte-parole du Pentagone, l’amiral John Kirby.

« Des avions militaires américains lancent des frappes contre l’artillerie de l’État islamique. L’artillerie a été utilisée contre des forces kurdes qui défendent Erbil, près de personnels américains », a déclaré l’amiral John Kirby sur Twitter.

Selon Elaph, 45 morts et 60 blessés ont été décomptés jusqu’à maintenant suite au raid qui a ciblé le palais Khanadhour. Abou Arabi, le juge égyptien de l’organisation EI, ainsi que Abou Ghaza, l’un des plus importants conseillers de Abou Bakr Al Baghdadi, ont été également tués.

Dans sa déclaration à AFP, le chef de l’armée irakienne, Babaker Zebari, a estimé que cet appui aérien allait permettre d’énormes changements sur le terrain dans les prochaines heures.

Les combattants de l’EI avaient encore marqué des points jeudi avec la prise de Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d’Irak, suivie de celle du barrage de Mossoul, le plus grand du pays, qui contrôle l’alimentation en eau et en électricité de toute la région.

Jeudi soir, le président américain Barack Obama avait autorisé des frappes militaires ciblées si nécessaire pour aider les forces irakiennes qui se battent pour (…) protéger les civils pris au piège.

Commentaires:

Commentez...