[Mise à jour] Deux militaires tués et quatre blessés dans des affrontements avec des terroristes à Sakiet Sidi Youssef

Deux militaires ont tués dans des affrontements entre terroristes et forces armées à Ghar Ettine, dans la délégation de Sakiet Sidi Youssef à 4 km de la frontière tuniso-algérienne, a annoncé à l’instant  indiqué le colonel major, Lamjed Hammami, porte-parole du ministère de la Défense. à l’agence TAP.

L’aviation est intervenue dans la zone d’affrontements qui a été bouclée, a ajouté la même source, précisant que des militaires, blessés dans cette opération, ont été transportés à l’hôpital régional du Kef.

Toujours selon la TAP, une source de l’hôpital local de Sakiet Sidi Youssef, a confirmé que l’hôpital a reçu la dépouille d’un militaire, tombé en martyr dans cette opération, atteint de brûlures. Un autre militaire a succombé à ses blessures peu de temps après son admission à l’hôpital régional du Kef, a-t-elle précisé.

Deux militaires blessés ont été transportés vers l’hôpital régional de Jendouba pour être opérés, et deux autres ont été maintenus à l’hôpital local de Sakiet Sidi Youssef.

[Mise à jour 23h00] : Selon le témoignage des blessés, l’opération terroriste a été menée par des dizaines d’éléments terroristes, rapporte le correspondant de la TAP.

[Mise à jour 20h45] : Il s’agit des adjudants-chefs Lamjed Arfaoui et Omar Tlili, nous a indiqué Rachid Bouhoula, l’attaché de presse du ministère de la Défense

Armée Salut

Ce bilan, encore provisoire, a été confirmé par la Télévision nationale Al Watania 1 qui a diffusé une bande-annonce parlant également de deux militaires tués et quatre autres blessés.

Al Watania 1, la Télévision Nationale parlait de six blessés au début de la soirée.

Ces affrontements se sont déclenchés peu avant la rupture du jeûne, a confirmé Rachid Bouhoula, l’attaché de presse auprès du ministère de la Défense.

Commentaires:

Commentez...