Le Syndicat des Forces de sûreté intérieure portera plainte contre Azyz Amami

Le Syndicat national des Forces de sûreté intérieure (SNFSI) a annoncé, dans un communiqué publié aujourd’hui, qu’il a décidé de porter plainte contre l’activiste Azyz Amami suite à ses propos tenus lors de l’émission Midi Show sur Mosaïque FM, diffusée hier.

Azyz-Syndicat Forces de sûreté intérieure

Le SNFSI a estimé, ainsi, que les déclarations d’Amami sont diffamatoires et dénigrent les agents des forces dé sécurité. Par ailleurs, le syndicat a indiqué qu’il soutient la décision du ministère public d’interjetter appel contre le non-lieu prononcé dans le cadre de l’affaire de détention de stupéfiants dans laquelle est impliqué Azyz Amami et le photographe Sabri Ben Mlouka.

Sur un autre plan, le SNFSI a dénoncé la «partialité» de l’animateur de Midi Show, Naoufel Ouertini, lequel soutient, d’après ledit communiqué, «les comportements irresponsables» tels que la campagne «Moi aussi j’ai brûlé un poste de police», et a affiché une joie à voir Azyz Amami s’attaquer à l’appareil sécuritaire dans son ensemble. Le syndicat a appelé, dans ce sens, la Haute autorité indépendante pour la Communication audiovisuelle (HAICA) à prendre les mesures nécessaires contre l’animateur.

Commentaires: