Le sens de la série de défections au sein d’Ennahdha – par Abdelaziz Belkhoja

Meeting Ennahdha (Crédit photo - lemde.fr)

Tribune – Les défections de nombreux militants historiques d’Ennahdha, dont son secrétaire général, se font toutes sur une base patriotique. En effet, à l’image de Hamadi Jebali qui a voulu, au lendemain de la mort de Chokri Belaid, éjecter la Troika du gouvernement, des milliers de cadres du mouvement ont vécu avec douleur la soumission de l’équipe dirigeante à des puissances étrangères dont l’unique but est de soumettre le mouvement démocratique.

C’est ainsi que plusieurs militants respectueux de leur patrie et de son histoire, et certainement aussi de la tradition islamique tunisienne, bien plus élaborée et civilisée que celle des wahabites auxquels Ghannouchi et les siens font allégeance, allant jusqu’à accepter leur argent sale, l’importation des armes et des prédicateurs moyenâgeux.

Ce recentrage politique autour des valeurs nationales est de bon augure, il marque, espérons le, le début de la fin de la compromission aux puissances étrangères.

Abdelaziz Belkhoja

Commentaires: