UGTT – Ennahdha – Nidaa Tounes, une nouvelle Troïka au pouvoir, selon Abderraouf Ayadi

abderraouf ayadiAbderraouf Ayadi, président du Mouvement Wafa, s’alarme face à la crise politique que traverse la Tunisie. C’est ce qu’il a laissé exprimer lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui.

D’après lui, «ce qui se passe aujourd’hui en Tunisie est grave». Il estime que sous le couvert d’un conflit entre composantes politiques se cache « une grande conspiration qui doit être mise à nue », rapporte l’agence TAP.

Selon lui, le processus de transition s’est vite transformé en processus électoral mettant aux prises la Troïka et l’opposition et en une lutte pour le pouvoir qui implique l’abandon des exigences de la révolution. « Ce à quoi nous assistons aujourd’hui n’est rien d’autre qu’un contingentement partisan aux dépens de la révolution et de ses exigences », a-t-il ajouté.

Pour Mr. Ayadi, Ennahdha, Nidaa Tounes et l’UGTT cherchent à se partager le pouvoir, oubliant ainsi les exigences de la révolution. Il en reste d’autant plus convaincu que la série de rencontre entre parties, cordonnées par des puissances étrangères vise à à reconstituer l’ancien système.

Au final, le président de Wafa tire la sonnette d’alarme et appelle à s’interposer à ce «partage de gâteau» en commençant d’abord par constituer un groupe au sein de l’Assemblée nationale Constituante dont la finalité sera de défendre la révolution, qu’il estime « désormais en péril ».

Commentaires:

Commentez...