Ennahdha accuse l’opposition tunisienne d’être derrière les événements du Caire !?

Manifestation pro Morsi d'Ennahdha, Av. Bourguiba, Tunis, 13-07-13 - (photo demotix.com)
Manifestation pro Morsi d’Ennahdha, Av. Bourguiba, Tunis, 13-07-13 – (photo demotix.com)

Il faut vraiment chercher des poux dans la tête d’un chauve pour parvenir à une telle conclusion telle qu’elle a été rapportée par le ministre de la Santé publique, M. Abdellatif Mekki, qui dans une intervention sur les ondes de Shems FM, n’a pas trouvé mieux que d’accuser l’opposition tunisienne d’être derrière ce qui se passe aujourd’hui en Égypte, et d’être moralement responsable par son soutien à ce qu’il considère comme « un coup d’État », conformément à l’analyse des Islamistes d’Ennahdha et de l’ensemble des mouvements liés aux Frères musulmans.

Par ailleurs, le parti islamiste a vigoureusement condamné les événements d’aujourd’hui les qualifiant « de crime contre des civils, des femmes et des enfants » et a exprimé sa solidarité avec le peuple égyptien et son droit à récupérer sa liberté et son refus du retournement contre sa volonté » avant d’inviter toutes les parties en vue de l’arrêt de ce qu’ils ont décrit comme « un massacre » !

Si le parti islamiste peut défendre son opinion telle qu’elle corresponde à sa vision des choses et telle qu’il la souhaite, l’analyse du ministre de la santé ne peut laisser les observateurs que pantois. En effet, ramener le développement de la situation en Égypte et les événements qui y surviennent aujourd’hui comme étant le résultat du soutien moral de l’opposition tunisienne au général Essissi et à son action en Égypte est une pure affabulation beaucoup plus proche du délire politique que d’une analyse sérieuse et objective de la situation. Car qu’a fait M.Abdellatif Mekki des millions d’Égyptiens qui sont descendus dans la rue pour réclamer le départ de Morsi et de son équipe ? Ne forment-ils donc pas eux aussi le peuple égyptien ? Ou bien le peuple égyptien n’est, selon lui, que celui qui soutient Morsi et les Frères???

Commentaires:

Commentez...