Tarek Ben Ammar sauve le laboratoire historique du cinéma français de la faillite

CINEMA-FESTIVAL-ASLI-GROUPELe magnat tunisien des médias Tarek Ben Ammar et son groupe Quinta Communications vient de sauver de la faillite le laboratoire Eclair, une institution historique du cinéma français.

Ce laboratoire qui date de 1907, a vu passer la production des plus grandes œuvres du cinéma français.

Avec l’appui de l’Etat français, l’action de Tarek Ben Ammar a permis de recapitaliser le groupe Eclair à hauteur de 12,4 millions d’euros.

Par ricochet, il s’agit d’une bonne nouvelle pour le cinéma tunisien qui se distingue dans l’Hexagone. Ainsi, après la Palme d’Or de Kechiche, voici Tarek Ben Ammar voler au secours de l’industrie cinématographique française.

Commentaires: