La propagande politique d’Ennahdha s’invite même à l’épreuve du baccalauréat

brochureQuelle fut la surprise des jeunes aspirants bacheliers de voir des personnes relevant du parti Ennahdha les croiser à l’entrée des centres d’examen et leur distribuer des «brochures» affichant le logo de ce parti et contenant ici quelques sourates et ailleurs des formules en guise de prières censées apporter de la réussite et favoriser l’aide du Tout Puissant.

Dans certains établissements, cerise sur le cadeau, le parti au pouvoir a même distribué, en plus de ces brochures, des tablettes de chocolat et autres petits gâteaux empalés, histoire de palier à toute éventuelle baisse d’énergie des candidats.

Outre le fait que le timing ne se prête pas à ce genre d’opération de communication et que certains enseignants auraient été aussi impliqués dans la distribution de ces brochures, il est à préciser que ces brochures, même si d’apparence, ne sont que des vœux de réussite accompagnés de quelques prières de circonstances, semblent afficher des contenus de type propagandistes.

Un élément qui fait qu’elles n’ont point leur place dans des établissements ou la stricte neutralité devrait être de mise. Le parti Ennahdha semble, par ses méthodes, s’inscrire bel et bien dans la lignée du défunt RCD. En effet, tout en ne dérogeant point aux «bonnes vieilles pratiques» de l’ère ancienne par la multiplication des opérations «distribution de couffins, de moutons et diverses autres aides»,… aides sociales faut-il le préciser.

Conditionnées… voici donc une nouvelle forme de récupération, celle des examens scolaires par quelques gestes d’attention, certes louables à première vue mais sentant à mille lieux l’«esprit de récupération». Messieurs et Mesdames d’Ennahdha, laissez donc de côté ces pures opérations de «com» et ouvrez sans tarder le chantier de l’éducation en Tunisie, il en va de l’intérêt du pays et de tous nos enfants.

Enfin, aux dernières nouvelles, Al-Joumhouri semble avoir emboîté le pas en offrant aux candidats des bonbons… Faut-il y voir un hasard ou tout simplement une confirmation du rapprochement entre ce parti et l’allié et ami de toujours Ennahdha… mais ça, c’est une autre histoire. On y reviendra !

Commentaires: