Elles encourent la prison : protection consulaire mise en œuvre pour les Femen détenues en Tunisie

Les Femen manifestant seins nus devant le Palais de justice de Tunis, une première dans un pays arabe (Crédit photo - tunisie14.tn)La porte-parole du gouvernement français et ministre des Droits des femmes a fait savoir qu’elle était très préoccupée «par le sort que la justice tunisienne réserve à Amina Sboui alias Amina Tyler. Najat Vallaud-Belkacem qui affirme suivre de très près la situation de la Femen tunisienne et des trois sextrémistes interpellées jeudi dernier, après avoir manifesté, seins nus, devant le palais de Justice de Tunis se dit préoccupée par la situation de la Tunisienne, a-t-elle rapporté à l’AFP.

najat-vallaud-belkacem (photo AFP)Elle a réitéré le fait que la France suit avec attention l’évolution de leur situation en liaison avec les autorités tunisiennes annonçant que «la protection consulaire a immédiatement été mise en œuvre» en faveur des trois autres Femen dont deux Françaises et une Allemande qui seront jugées le 5 juin pour «outrage public à la pudeur» et «atteinte aux bonnes mœurs ou à la morale publique», risquant au passage la prison ferme.

Quant à Amina Sboui, après sa condamnation à 300 dinars d’amende pour possession d’un spray lacrymogène, elle a été maintenue en détention et doit repasser devant le tribunal après avoir été inculpée d’«association de malfaiteurs», «profanation de cimetière» et «atteinte aux bonnes mœurs».

Commentaires:

Commentez...