Radio tunisienne : un listing des auditeurs qui dérange !

Radio tunisienneUne note émanant du PDG de la Radio tunisienne et publiée par le site Vetogate a suscité de nombreuses inquiétudes sur les réseaux sociaux. Dans cette note, il est question de création d’une base de données composée d’une liste des auditeurs qui contactent la radio tunisienne.

Selon le même site, cette base consistait à se servir d’indics pour pister les citoyens. En s’appuyant sur les propos du journaliste Sofiene Chourabi, Ennahdha s’est mise en tête de combattre la liberté d’expression et d’utiliser les journalistes comme indics qui auront la mission de les informer au sujet de tous les anti-Ennahdha prenant contact avec eux en leur demandant de s’identifier pour ensuite qu’ils soient interpellés.

Sofiene Chourabi aurait ajouté que «cette pratique est contraire au code de la presse international, qu’elle viole la liberté individuelle du citoyen et qu’elle se met en travers de la liberté d’expression des médias libres dont nous souhaitons…», ajoute la même source.

La Radio a-t-elle décidé d’identifier ses auditeurs selon leurs préférences politiques, anti et pro gouvernementaux ? Une question qui méritait d’être posée au PDG de la Radio tunisienne Mohamed Meddeb, dépositaire de cette note. Nous avons contacté ses services qui ont été étonnés de découvrir qu’une simple note, «pourtant claire», disent-ils, ait pu donner lieu à un tel scénario.

Le responsable publicité et marketing, M. Ahmed Hajji, dont relève cette note nous a expliqué les objectifs contenus à travers cette note. «La création d’une base de données à pour but de fidéliser les auditeurs et créer un service à valeur ajoutée (par SMS) pour plus de réactivité, sachant qu’aucun appel ni SMS n’est envoyé sans l’accord de l’intéressé», précise-t-il.

Note Radio Tunisienne, 04-04-13 - photo (vetogate.com)

Commentaires:

Commentez...