Azad Badi et le « faux » certificat de son ex-épouse

Azad BadiTanit Press a publié, un certificat de remerciement et de considération émanant du RCD à l’adresse d’Azad Badi, aujourd’hui député de l’Assemblée Constituante et membre du parti d’Abderraouf Ayadi, WAFA.

Intervenant en direct sur Mosaïque FM, Nabil Rabhi, directeur de Tanit Press, confirme de suite l’authenticité du document. Il soutient que le député connait même la source à l’origine de cette information, certainement en référence à son ex-femme, et qu’il sait pertinemment que le document est authentique. Il affirme aussi qu’Azad Badi n’a pas brûlé le certificat après le 14 janvier car il s’attendait à ce que Ben Ali revienne au pouvoir.

Nabil Rabhi, va plus loin, informant que des consultations avec des avocats ont été lancées, afin d’étudier le document. Ces consultations visant à faire annuler la liste électorale d’Azad Badi à Tozeur aux dernières élections, et porter plainte auprès du tribunal administratif. Pour cause cette liste s’avère être contraire à l’article 15 de la loi électorale.

Invité sur le plateau de Mosaïque FM, et présent au moment de l’intervention de Nabil Rabhi, Azad Badi a parlé de faux certificat faisant état de la «précieuse» collaboration et sa contribution à la réussite des élections législatives de 2004. Il ajoute qu’une enquête va bientôt être diligentée pour faire la lumière sur ce sujet. Il reconnait tout de même, avoir eu part des rumeurs suggérant que c’est son ex-femme qui a orchestré la fuite de ce document !!!

Commentaires:

Commentez...