Les LPR, appelées à la rescousse pour contrer les revendications des employés de Zitouna FM

radio zitouna logoDans une intervention à la radio Mosaique FM, l’animatrice de Zitouna FM Aida Bali a déclaré que des milices des ligues de protection de la Révolution sont intervenues pour disperser le sit-in observé par les employés de la radio.

Ces milices auraient été appelées en renfort par le directeur de la radio en personne pour empêcher les employés de pénétrer à l’intérieur du local de la radio. L’un d’eux, Houcine Dabbabi, infirme, aurait même été blessé et a dû être transporté à l’hôpital Mongi Slim.

Toujours selon Mme Bali, une unité des forces de l’ordre est intervenue, plus tard, sur le lieu du sit in et a pu observer ce qui s’y est passé.

Les employés de la radio Zitouna sont en sit in pour protester contre les agissements et les dépassements dont aurait été coupable l’administrateur judiciaire de ladite radio. Une pétition de retrait de confiance de cet administrateur aurait même été signée par la majorité des employés depuis plusieurs semaines.

Ce n’est pas la première fois que la radio est l’objet de troubles. Le 2 février dernier, un groupe d’individus appartenant au «comité d’al-amr bel maârouf we nahyy ân el monkar» avait envahi les locaux de la radio Zitouna dans le but de «dégager» son directeur général Rachid Tabbekh.

Commentaires:

Commentez...