L’Alliance démocratique refuse toujours d’intégrer le prochain gouvernement, mais…

Mahmoud Baroudi (photo - tunisieradio)L’Alliance démocratique ne participera pas au prochain gouvernement sous aucune forme. Mahmoud Baroudi, membre de l’Alliance et député à l’Assemblée nationale Constituante, vient de nouveau de le confirmer sur les ondes de la radio Shems FM, mettant ainsi fin aux multiples rumeurs qui indiquaient que l’Alliance pourrait intégrer le nouveau gouvernment et que Mahmoud Baroudi lui-même postulait un ministère.

Hier, il avait déclaré avoir refusé une offre d’Ali Laarayedh, nouveau Chef du gouvernement. Aujourd’hui, il a réitéré le refus de l’Alliance démocratique de prendre pas part au prochain gouvernement, soulignant et confirmant que des portefeuilles lui ont bien été proposés à l’instar du Tourisme et du Commerce et que d’autres ministères ont été proposés à l’Alliance.

Selon Mahmoud Baroudi, ce refus obéit à des conditions sur lesquelles Ennahdha ne souhaite pas revenir, comme la neutralisation des mosquées et la révisions des récentes nominations à la tête des institutions de l’Etat, et ce malgré la décision de neutraliser les ministères régaliens.

Reste que de nouvelles données sont apparues depuis, avec la décision du mouvement Ennahdha concernant la neutralité des mosquées et les récentes déclarations de son chargé de l’information, Mohamed Néjib Gharbi, indiquant qu’Ennahdha est désormais «favorable à la neutralité des mosquées, des syndicats, des lycées et des maisons de culture afin de les prémunir contre toute exploitation ou instrumentalisation partisane».

Commentaires:

Commentez...