Les locaux de radio Zitouna envahis et son directeur «dégagé»

Radio ZitounaUn groupe d’individus a envahi, ce matin, les locaux de la radio Zitouna dans le but de «dégager» son directeur général Rachid Tabbekh. Selon les premiers témoignages d’employés de la radio, rapportés par Jadal, ces individus appartiendraient au «comité d’al-amr bel maârouf we nahyy ân el monkar».

Cette «invasion» ne serait pas étrangère, selon des employés de la radio, au dévoilement de dossiers de corruption en rapport avec le poète Imed Ouerghi, employé à la radio et l’ancien directeur de la radio Mohamed Mchafar, considéré pour sa part, comme appartenant à l’ancien régime.

Rachid Tabbekh aurait tenté de dévoiler ces dossiers de corruption en rapport avec ces personnes, et les aurait empêchés de poursuivre leurs tâches à la radio. Reste, qu’il y a deux jours, il aurait reçu des menaces en ce sens.

Ce matin, Rachid Tabbekh a eu la surprise de recevoir la visite d’individus qui ont envahi son bureau, l’auraient agressé et expulsé de force, demandant également le retour de Imed Ouerghi à son poste.

Rappelons qu’en févier 2012, l’ancien directeur général Ikbel Gharbi avait subi pareilles méthodes pour être remplacé par Rachid Tabbekh et ce, de la part des mêmes individus se présentant comme membres du «comité d’al-amr bel maârouf we nahyy ân el monkar» qui s’est donné pour mission de «veiller» à la radio Zitouna.

Commentaires:

Commentez...