Ceinture Tunis-Hammamet: oubliée et prise d’assaut par les vendeurs ambulants

IMG_8495A une époque pas très lointaine marquée du sceau de Ben Ali, elle était la voie publique la mieux entretenue de Hammamet. Cette liaison directe entre l’autoroute et le palais présidentiel de Hammamet, qui a causé tant de drames au sein des familles hammamétoises entre terres confisquées de force et contraintes lors du passage du convoi présidentiel, est aujourd’hui laissée à l’abandon.

Deux ans après la chute de Ben Ali, l’état de délabrement de cette voie atteste de l’état d’esprit actuel du pays qui a laissé pourrir les choses ! Les fleurs et la verdure qui la bordent ont jauni ; aucun entretien à part quelques travaux de en urgence pour combler les trous énormes de la voie, désormais sale !

Pire encore, les équipes qui nettoyaient et irriguaient jour et nuit ce passage « présidentiel » ont laissé place à un phénomène nouveau : les vendeurs ambulants.

Leur nombre ne cesse de décupler chaque jour et leur marchandise se diversifie. Du pain, on est passé aujourd’hui à la vente de plantes et de fruits.

 

IMG_8502

 

A même la route, ces vendeurs, dont l’âge dépasse à peine et majoritairement les 4 et 5 ans, sont non seulement en train d’enfreindre la loi mais ils risquent en plus leur vie.

Des gamines qu’on maquille et qu’on habille de quelques tissus brillants et attirants gigotent leur pain (et parfois même on voit de très petits gamins danser pour attirer l’attention) à quelques centimètres de la voie rapide.

 

IMG_8504

 

Ils sont souvent là sans aucune présence parentale, avec les risques que cela comporte puisque n’importe qui peut les aborder voire les kidnapper. Et même si leurs mères sont là, elles restent souvent derrière un olivier en train de cuire le pain à même la voie dans leur «tabouna» de fortune.

On s’étonne que la municipalité de Hammamet n’ait pas dénié trouver une solution pour cette situation, sachant que cette voie est le premier rendez-vous des visiteurs avec Hammamet.

En l’absence d’une gestion quotidienne saine, les problèmes s’accumulent entre vendeurs ambulants aux abords de la route, enfants qui gambadent à quelques pieds des voitures avec les risques d’accidents… et d’enlèvements ; et encore une fois… aucun signe de vie des autorités.

Commentaires:

Commentez...