Un imam tunisien qui prônait le «jihad violent» expulsé de France

L’imam tunisien, Mohamed Hammami, âgé de 77 ans, responsable religieux de la mosquée Omar, 11e arrondissement de Paris, a été expulsé aujourd’hui, mercredi 31 octobre, du territoire français pour avoir «valorisé le jihad violent, proféré des propos antisémites et justifié le recours à la violence» contre les femmes, a annoncé le ministère de l’Intérieur, rapporte l’AFP.

Selon le ministère français, l’imam «a tenu des propos ouvertement hostiles envers les valeurs de la République.
Il a valorisé le jihad violent, proféré des propos antisémites et justifié le recours à la violence et aux châtiments corporels contre les femmes», ajoute la même source.

Commentaires:

Commentez...