Aujourd’hui, sit-in des animateurs des crèches et jardins d’enfants

Un nouveau sit-in à l’horizon. Cette fois, c’est suite à l’appel de la Chambre nationale des crèches et jardins d’enfants qu’il aura lieu. Et un vendredi, qui plus est. Mais qu’on se rassure, il n’aura pas pour théâtre l’artère principale de la capitale, il se tiendra simplement devant le siège du ministère de l’Éducation.

Cet appel a été d’ailleurs lancé en guise de contestation contre la décision de ce ministère, celle d’intégrer le cycle préparatoire aux écoles primaires. Autrement dit, une unification des systèmes éducatifs et les écoles coraniques, communément appelées « Kottabs ». De quoi inquiéter les propriétaires de nombreuses crèches et jardins d’enfants. Ces derniers, se sentant lésés, n’ont pas manqué de s’insurger contre cette orientation, décidée en concertation avec le ministère de la Femme, de la Famille et des personnes âgées.

Invitée, hier, à s’exprimer sur les ondes de Radio Mosaïque FM, Nabila Kammoun, présidente de la chambre nationale des crèches et des jardins d’enfants, estime que « S’il est vrai que cette décision permet au ministère de lutter contre le chômage, créant bon nombre de postes de travail pour les instituteurs, il n’en demeure pas moins qu’elle sera à l’origine de la perte du gagne-pain des animateurs travaillant dans les crèches et les jardins d’enfants »…

Commentaires:

Commentez...