Panique chez les internautes: les salafistes avaient-ils l’intention de couper la main?!

A Jendouba, un jeune homme de 18 ans a été transporté à l’hôpital, suite à un traumatisme crânien et une grave blessure à la main, selon Mosaïque FM.

Rapidement, des bruits ont couru que des Salafistes ont appliqué la Charia sur le jeune homme, accusé d’être l’auteur de plusieurs vols, et lui ont coupé la main. Cette « info » a fait le tour des réseaux sociaux et semé la panique générale chez les internautes, comme le montrent les tweets suivant l’annonce de la nouvelle. Les internautes étaient effarés par la montée de violence chez les salafistes au point de passer à l’amputation comme il est indiqué dans la charia.

Cependant, Mosaïque FM est revenue sur l’information, sur son site, quelque temps après la première annonce, en donnant plus de détails sur ce qui s’est réellement passé. La thèse de l’application de la Charia semble beaucoup moins plausible.

Interrogé par la radio privée, le frère de la victime assure que ce qui est arrivé à son frère n’a rien à voir avec des vols.

L’agression ferait suite à une altercation ayant opposé le groupe de salafistes à la victime. Cette altercation aurait dégénéré et la victime aurait eu un coup sur la main provoquant la rupture d’un nerf important de ce membre. Ce n’est pas la première fois que ce groupe de salafistes s’attaque au jeune homme. Ils l’ont déjà violenté, par le passé, et ont même brûlé la maison de son oncle, et ce, toujours selon les déclarations du frère.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur a, de son côté, affirmé que M. Laâreydh a donné ses instructions pour que les agresseurs soient arrêtés au plus vite.

Commentaires: