De plus en plus, Yadh Ben Achour fait figure de présidentiable en puissance et dessine une alternative à Ennahdha

Jour après jour, la présence médiatique et politique de Yadh Ben Achour tend à se renforcer.

Tirant sa légitimité, aussi bien de son expertise de juriste que de son action à la tête de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Ben Achour a multiplié ces dernières semaines les déclarations.

Dans une interview publiée par un hebdomadaire de la place, l’éminent juriste dénonce « une politique de deux poids, deux mesures » et développe, selon ses termes « le projet de société que je défends ».

Dans la lignée de Tahar et Fadhel Ben Achour, cet intellectuel, spécialiste de l’histoire des idées politiques, convainc donc de plus en plus.

A la tête d’un comité qui a réalisé un projet de constitution, Yadh Ben Achour plaide pour une séparation claire du domaine religieux et de l’activité politique.

Cette position, la légitimité et le charisme de Ben Achour font de lui, selon plusieurs observateurs, un présidentiable en puissance et une alternative de taille aux courants islamistes.

Yadh Ben Achour fera-t-il le pas qu’attendent ses nombreux supporters ? Sera-t-il le fédérateur qu’attendent la majorité des Tunisiens ?

S’il est trop tôt pour se prononcer, il n’en reste pas moins que Yadh Ben Achour a d’ores et déjà acquis une envergure et un poids moral incontestables.

Ira-t-il un jour à la rencontre de son destin national ? De l’avis de nombreux analystes, ce serait une excellente nouvelle pour la Tunisie.

Commentaires:

Commentez...