Censure d’Internet : la cassation donne une autre chance à l’ATI !

Aujourd’hui, la cour de cassation a cassé le jugement en référé du tribunal de première instance de Tunis relatif à l’affaire n°2011/99325 en date du 26 mai 2011 portant sur la censure de sites à caractère pornographique et a renvoyé le procès en appel, apprend-on dans un tweet de RSF Tunisie.

Ainsi, l’affaire et les parties seront devant une autre cour d’appel, l’ATI disposera d’une nouvelle chance pour se défendre et la censure d’internet n’est pas pour aujourd’hui en Tunisie.

L’affaire a débuté en mai 2011, suite a la demande d’un groupe d’avocats qui avaient jugé que les sites pornographiques présentaient un danger évident pour les enfants et ne convenaient pas aux valeurs musulmanes de la Tunisie.

Les avis sont mitigés sur la censure des sites pornos. Si certains voient un danger pour leurs enfants, d’autres craignent le retour de Ammar 404 et une renaissance des méthodes du régime de Ben Ali au sujet de la liberté d’expression.

L’Agence Tunisienne d’Internet qui s’est montrée sous un autre visage après la révolution, en se battant pour la liberté d’expression, n’a toutefois «pratiqué» la censure qu’en mai dernier, et ce, suite aux ordres du tribunal militaire l’obligeant à bloquer cinq pages Facebook qui contenaient des messages à l’encontre de l’armée tunisienne.

Commentaires:

Commentez...