Marzouki s’excuse, uniquement, d’avoir utilisé le mot « microbes »…

Le président Marzouki vient de publier, sur sa page officielle de Facebook, des excuses pour des propos prononcés, hier, en direct sur la Télé Nationale 1, lors d’un débat avec trois journalistes.

Parmi les sujets évoqués, se trouvaient la question de la venue du prédicateur égyptien Wagdi Ghonim en Tunisie et l’avis de Marzouki sur cette question.

Le président a déclaré : « En ma qualité de défenseur des droits de l’homme, je ne pouvais m’opposer à la venue de Wagdi Ghonim, qui a été invité par une association reconnue ». Néanmoins, Marzouki a dénoncé les propos de ce prédicateur et est même allé jusqu’à qualifier Ghonim et ses partisans tunisiens de « microbes ». Le mot a été lâché et la polémique, évidemment, ne pouvait qu’éclater.

Sur sa page Facebook, le mouvement Attahrir s’est montré scandalisé par les propos du président de transition, l’accusant d’être un ennemi de l’Islam et des Musulmans.

Estimant, sans doute, qu’il est allé un peu loin, Marzouki s’est excusé d’avoir utilisé le mot « microbes » et rappelle qu’il est fier de toutes les composantes de notre peuple. Toutefois, il ne s’est pas excusé auprès de ceux qu’il les a traités de microbes ! Devrait-il le faire ?!

Commentaires:

Commentez...