Imen Al-Obeidy, victime d’un viol collectif en Libye, a fui son pays pour la Tunisie

Imen Al-Obeidy, la jeune femme libyenne, devenue célèbre malheureusement suite à un viol collectif de miliciens pros Kadhafi, à un barrage à l’entrée de Benghazi, est arrivée, jeudi dernier, en Tunisie. Sa venue a pu se faire grâce à l’aide d’un militaire, déserteur, et de la famille de celui-ci.

L’histoire d’Imen a fait le tour du monde. Elle avait attiré la sympathie de la planète, à commencer par les journalistes, qui se trouvaient dans l’hôtel où elle a fait irruption, et qui ont essayé de la protéger. Elle voulait dénoncer ce qu’elle avait subi.

Imen a raconté son périple à CNN. Elle s’est enfuie déguisée de Tripoli dans un véhicule militaire. Le véhicule a été arrêté plusieurs fois. Mais, l’officier montrait ses papiers et regagnait la route pour arriver, enfin, à la frontière tunisienne, et plus précisément, au niveau de Dhehiba.

Des diplomates européens ont pris le relais ensuite pour l’emmener vers la capitale. Ils l’hébergent en attendant qu’elle décide de son futur.

Commentaires:

Commentez...