Nicolas Beau apporte du nouveau sur MAM et Haj Kacem

Il semble que les révélations faites par Tunis Hebdo sur la rencontre «stratégique» entre la «militante» Michèle Alliot-Marie, MAM, et les deux têtes pensantes de la répression sanguinaire des Tunisiens, les ex Rafik Haj Kacem de l’Intérieur et Ali Seriati chef de la garde présidentielle, se confirme bien. Le scoop de Tunis Hebdo a éveillé la curiosité de plusieurs médias et journalistes qui ont «pris l’affaire en main» et entamé leurs investigations…

Parmi ceux-ci, le plus Tunisien des Français, Nicolas Beau, auteur de pas mal d’écrits sur la Tunisie et son président fuyard-déchu, ou déchu-fuyard. Entre autre, «Notre ami Ben Ali», «La régente de Carthage» (en collaboration avec Cathérine Graciet), mais aussi à l’origine de l’information sur l’état de santé de Ben Ali, de son attaque cérébrale et le coma où il serait tombé.

Dans son blog, Nicolas parle de sa visite, il y a trois jours, à l’hebdomadaire Tunis-Hebdo source de cette information afin d’avoir de plus amples précisions, s’agissant pour lui dans un premier temps d’un faux vrai scoop.

Aujourd’hui, il apporte d’autres faits à ce sujet qui vont dans le sens des révélations de l’Hebdo. Celui de l’accueil «spécial» qui a été réservé à MAM lors de son arrivée à Tabarka par l’ex-gouverneur de Jendouba, Fawzi Ben Arab, dont relève la délégation de Tabarka. Un gouverneur qui n’est autre que le beau-frère de Rafik Haj Kacem, l’un des hommes forts du régime de Ben Ali. Des instructions ont été données pour que l’hôte de marque soit prise en charge comme il se doit…

Alors de réservations en hôtel en réservations annulées dans les restaurants entre le 27 et le 28 décembre, un détour par Béjà (pour la visite d’un site archéologique des alentours, Bulla Regia), dont l’ex de l’Intérieur est originaire, aurait permis l’organisation de cette fameuse rencontre.
Selon Nicolas Beau, ce sont ces nombreux changements d’itinéraire qui auraient facilité cette rencontre en secret.

Contacté à ce sujet par Nicolas Beau, l’ex gouverneur Fawzi Ben Arab dit ne se souvenir de rien ! Et il l’a renvoyé à l’Office du Tourisme de Tabarka pour avoir de plus amples précisions !?

Commentaires:

Commentez...