Tunisie : France ou USA ?


L’attitude du gouvernement Français a été vivement critiquée par les Tunisiens pendant la révolution. Révolution que les français se plaisent à surnommer « Révolution du Jasmin ». La ministre des affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie proposait de mettre à disposition le savoir faire des Français pour le maintien de l’ordre. Frédéric mitterrand refusait même de qualifier le régime de Ben Ali de dictature.

Mais malgre tout, la rue Tunisienne n’a pas donné grande importance à l’opinion française et ce, depuis le début de la révolution. Les déclarations des responsables ont certes été vivement critiquées mais sans aller plus loin, vers la déception par exemple.

La France ne serait-elle plus, pour le peuple tunisien, un allié privilegié? L’ex-force protectorale aurait-elle aujourd’hui aux yeux des tunisiens le même statut que d’autres pays européens? L’impopularité grandissante de la France pourrait avoir pour origine celle de son président.

Sarkozy, qui pense avoir trouvé la solution en remplaçant son ambassadeur, est fini. À l’instant ou on écrit ces lignes on apprend d’ailleurs que l’ambassadeur de France en Irak, Boris Boillon a été nommé ambassadeur de France en Tunisie
Le président francais fait même l’objet de plaisanteries de la part des Tunisiens qui ironisent : « Il donne le mauvais exemple pour son peuple, il a lâché son ami », en référence au refus de la France d’accueillir Ben Ali.

Les américains, eux, sont de plus en plus populaires. Leur opinion est très suivie en Tunisie. On a même pu voir, le 15 janvier, des slogans tels que : « Yes we can » (oui nous pouvons) ou encore « Yes we do » (oui nous faisons).

Les déclarations d’Obama sont très appréciées en Tunisie. Les cables diplomatiques révélés par Wikileaks redorent encore plus l’image des States auprès des Tunisiens. La toute dernière déclaration date d’hier, c’est celle d’Obama dans son discours sur l’état de l’Union.

L’appréciation des tunisiens à l’egard des Etats Unis est d’autant plus confortée que des rumeurs courent partout en Tunisie sur le rôle que ces derniers auraient joué dans la chute de Ben Ali.

Les temps français auraient-ils donc pris fin avec la chute du régime Ben Ali ?

Commentaires:

Commentez...