Le Festival du Film du Caire dévoile le programme de sa 42ème édition

CIFF 42 - Conférence de presse
CIFF 42 – Conférence de presse

CIFF Cairo International Film FestivalLa direction du Festival International du Film du Caire (CIFF) a organisé une conférence de presse pour présenter sa 42ème édition qui va se dérouler du 2 au 10 décembre 2020, une édition particulière à cause de la pandémie de la Covid 19 qui sévit dans le monde.

Mohamed Hefzy, président du CIFF pour la troisième année consécutive, a d’ailleurs précisé que la décision d’organiser ou pas cette édition de l’année 2020 a été très difficile à prendre, à cause de l’incertitude relative à l’évolution de la maladie, et aux mesures exceptionnelles qui sont prises pour y faire face, rendant presque impossible de faire des prévisions, même à moyen terme. Organiser un festival dans ces conditions exceptionnelles revient à relever des défis presque insurmontables et prendre une énorme responsabilité surtout quant à la santé de tous les festivaliers.

Il a également ajouté que si les membres du Haut Comité Consultatif de cette 42ème édition, en concertation avec les autorités égyptiennes ont finalement décidé d’organiser cette édition, c’est parce qu’ils ont considéré qu’il était très important que le CIFF se poursuive. Ce festival a un rôle très important à remplir, particulièrement pour les professionnels et les cinéastes, qui ont besoin de travailler, de montrer leurs films, surtout pour ceux d’entre eux qui ont des projets en cours et qui ont besoin d’aide et de promotion, ce qui se fera grâce aux plateformes « Cairo Industry Days » et « Cairo Film Connection ».

Depuis le début de cette pandémie, le CIFF 42 serait le deuxième grand festival à avoir lieu en Egypte, après la 4ème édition du Festival du Film d’El Gouna qui s’est déroulée en octobre dernier. Ce qui a d’ailleurs permis de tirer des leçons de son expérience pour mettre en place les mesures nécessaires, qui seront d’ailleurs prioritaires.

CIFF 42 - Mohamed Hefzy, président du festival
Mohamed Hefzy, Président du CIFF

M.Hefzy a rappelé que cette nouvelle édition sera marquée par une nouvelle équipe au sein de la commission artistique après la démission du critique Ahmed Shawky l’été dernier. Il a d’ailleurs saisi l’occasion pour remercier ce dernier pour tous les efforts qu’il avait déployés et le travail qu’il avait accompli pour le festival pendant plusieurs années et même pour cette édition.

Il est évident que le CIFF a perdu en la personne d’Ahmed Shawky, un collaborateur très précieux, qui savait prendre des initiatives, innover, et qui était surtout passionné par son travail et par le cinéma. Il laissera un grand vide !

CIFF 42 - Affiche
Affiche de la 42ème édition du CIFF

C’est aussi lors de cette conférence qu’a été présentée l’affiche de cette édition, conçue et réalisée par Ziad Al Samahi et Khaled Fadda, sous la supervision du réalisateur Hisham Fathy et du directeur exécutif du CIFF, Omar Qasim. Ce dernier a expliqué que cette affiche célèbre l’industrie cinématographique qui ne s’est pas livrée à la pandémie de la Covid 19, et qui, malgré les souffrances et les difficultés, a gardé l’espoir que la lumière revienne après l’obscurité qui a régnée dans les salles fermées pendant plusieurs mois.

L’affiche fait un parallèle entre le mythe d’Isis et d’Osiris et le festival dont la déesse Isis est justement l’emblème. Comme la déesse Isis avait remonté le Nil à la recherche des membres dispersés de son mari pour les récupérer et le faire revivre en le momifiant, l’Isis du CIFF remonte le Nil à la recherche des 42 pyramides de lumière d’or pour les récupérer et faire ainsi revivre le cinéma.

Mohamed Hefzy a également annoncé une nouveauté pour cette édition : les prix d’honneur qui sont décernés chaque année à des personnalités qui ont enrichi l’art cinématographique avec des œuvres exceptionnelles portent désormais le nom de Pyramide d’Or et Pyramide d’Argent.

CIFF 42 - Wahid Hamid
Wahid Hamid, auteur et scénariste égyptien

Cette année, la Pyramide d’Or sera décernée à Wahid Hamid, auteur et scénariste égyptien. Sa carrière de scénariste a commencé à décoller au début des années 1970, lorsqu’il avait commencé à écrire des séries dramatiques pour la télévision et la radio. Ce n’est que plus tard qu’il avait écrit pour le cinéma. Son premier film a été Tayir allayl alhazin (1977) réalisé par Yehia Al Alami avec qui Hamid a travaillé à nouveau quelques années plus tard sur le film Fetwat Boulaq (1981) adapté d’un roman de Naguib Mahfouz.

Wahid Hamid a présenté tout au long de sa carrière plus de 40 films et près de 30 séries dramatiques pour la télévision et la radio. Ses œuvres ont été saluées à la fois par la critique et par de nombreux prix dans de prestigieux festivals locaux et internationaux. De plus, deux de ses films Allaeb ma’a alkebar – Jouant avec les puissants (1991) réalisés par Sherif Arafah, et Al Baree – L’innocent (1986) réalisé par Atef Al-Taeib, ont été choisis pour figurer dans la liste des 100 meilleurs films de l’histoire du cinéma égyptien.

CIFF 42 - Christopher Hampton
Christopher Hampton, dramaturge et scénariste britannique.

Quant à la Pyramide d’Argent, elle sera décernée à Christopher Hampton, dramaturge et scénariste britannique.

La passion de Christopher Hampton pour le théâtre a commencé pendant ses études à l’Université d’Oxford avant de mettre son expérience au service du cinéma au début des années 1970, quand il a commencé à adapter des œuvres littéraires célèbres.

Les liaisons Dangereux (1988), adapté du roman de Pierre Choderlos de Laclos, est considéré le film le plus important de sa carrière, et lui a valu l’Oscar du meilleur scénario adapté. Christopher Hampton a été nommé pour un autre Oscar dans la même catégorie pour le film Reviens-moi (2007), adapté d’un roman du même titre, par l’écrivain britannique Ian McEwan, en plus de deux autres nominations pour le Golden Globe et BAFTA.

The Father – Le Père, son œuvre la plus récente basée sur une pièce de Florian Zeller, a été choisie pour être le film d’ouverture de cette 42ème édition du CIFF.

CIFF 42 - Mona Zaki
Mona Zaki, actrice égyptienne

Le Prix d’excellence Faten Hamama, qui est décerné à des personnalités du cinéma relativement jeunes, qui ont accompli une réalisation cinématographique distinguée sera cette année pour la jeune actrice Mona Zaki, qui succèdera ainsi à Hend Sabry (2018) et à Menna Shalaby (2019).

L’année 2020 marque le 100ème anniversaire de la naissance du regretté réalisateur italien Federico Fellini, l’un des réalisateurs les plus importants de l’histoire de cinéma. A cette occasion, le Festival International du Film du Caire en coopération avec l’Institut Culturel Italien organise une célébration spéciale, qui comprend la projection du film documentaire (qui avait été présenté au Marché du Film de Cannes) Fellini des esprits (2020) de Selma Dell’Olio et des copies restaurées des quatre films les plus célèbres de Fellini : Nuits de Cabiria (1957), La Dolce Vita (1960), 8 ½ (1963) et Juliette des esprits (1965). En plus de ces films, le public pourra découvrir le réalisateur dans les coulisses de ses films à travers une exposition de photos.

CIFF 42 - Federico Fellini
Federico Fellini et son Oscar d’Honneur en Mars 1993

Cette année, à cause des restrictions dues à la pandémie, seuls 83 films seront programmés (150 en 2019) : 67 longs métrages et 17 courts métrages de 43 pays différents, dont 13 films en premières mondiales, 7 en premières internationales, 52 en premières MENA  et 6 en premières africaines.

Douze de ces films seront projetés en gala tapis rouge, en présence de leurs équipes.

Vingt-un de ces films ont été réalisés par des femmes, pour essayer de respecter la convention 50/50 signée par le CIFF en 2019 par laquelle il s’est engagé à essayer d’équilibrer entre les deux sexes.

Dix de ces films avaient déjà été dévoilés il y a quelques jours, les autres l’ont été lors de cette conférence.

CIFF 42 - Les membres du jury de la compétition internationale.
CIFF 42 – Les membres du jury de la compétition internationale.

Mohamed Hefzy a présenté les membres du jury de la Compétition Internationale, tout en faisant remarquer qu’il a été très difficile de composer les jurys vu les restrictions de voyage.

Alexander Sokuro, un des plus importants réalisateurs russes sera le président du jury ;
Karim Aynouz, réalisateur brésilien d’origine algérienne. Il a remporté plusieurs prix dans de prestigieux festivals, dont le Prix Un Certain Regard au festival de Cannes pour son film La vie invisible d’Euridice Gusmao (2019) ;
Burhan Qurbani, réalisateur et scénariste allemand ;
Najwa Najjar, scénariste, réalisatrice et productrice palestinienne.  Son deuxième film Eyes of a Thief – Les yeux d’un voleur (2014) avait remporté le Prix de meilleur acteur pour Khaled Abol Naga au CIFF 2014 et avait été la candidature palestinienne aux Oscars 2015 du meilleur film étranger. Son troisième long métrage Entre ciel et terre (2019) a remporté le Prix Naguib Mahfouz du meilleur scénario à la 41ème édition du CIFF et a été sélectionné aux European Film Academy Awards 2020 ;
Gaby Khoury, producteur et distributeur égyptien ;
Naian Gonzalez Norvind, actrice et scénariste mexicaine
Lebleba, actrice égyptienne, qui avait commencé sa carrière alors qu’elle n’avait que 5 ans. Elle a remporté plusieurs prix de meilleure actrice dans plusieurs festivals.

On remarquera que là aussi, le CIFF a essayé de respecter une certaine parité entre les deux sexes, toujours en conformité avec la convention 50/50.

Après l’exposition des films des diverses sections du festival, la conférence de presse s’est achevée sur la présentation des mesures Covid 19, mises en place en collaboration avec le Ministère de la Santé et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

CIFF 42 - Mesures Covid 19
CIFF 42 – Mesures Covid 19

Plusieurs équipes médicales accompagneront le festival, avec un cabinet médical au sein même de l’hôtel. Les festivaliers auront droit aux tests PCR gratuits. Si une personne est positive, elle sera immédiatement isolée dans un endroit prévu à cet effet. Elle sera hospitalisée en cas de besoin à la charge du festival.

Bien-sûr, lors de toutes les projections et autres activités, la température sera prise, des masques seront distribués, la distanciation physique sera respectée et la capacité de toutes les salles réduite à 50%.  L’hôtel Marriott partenaire, sera entièrement désinfecté, y compris les chambres, qui en plus, resteront inoccupées 48h entre chaque client.

Concernant les cérémonies, chaque invité qui le souhaitera pourra se faire faire un test rapide. Par contre, tous les employés du festival seront obligatoirement soumis à ce test. De même tous les journalistes ou autres professionnels qui participeront au festival seront obligatoirement testés 24h avant l’ouverture du festival.

Neïla Driss

Commentaires:

Commentez...