Youssef Chahed épinglé par la Cour des comptes pour avoir utilisé les ressources de l’administration publique

Le rapport de la Cour des compte a livré les résultats du contrôle du financement des campagnes électorales pour l’élection présidentielle anticipée et les législatives de 2019.

Ce rapport remis récemment par le premier président de la Cour des comptes et président de la Cour de discipline financière, Néjib Ktari, au président de la République, Kais Saied et au chef du gouvernement, Hichem Mechihi, et au président de l’Assemblée des Représentants du Peuple, Rached Ghannouchi, épingle plusieurs candidats dont l’ancien chef du gouvernement Youssef Chahed.

Dans son rapport, la Cour des comptes rappelle notamment que l’article 53 de la loi électorale interdit l’utilisation des moyens et ressources publics au profit d’une liste de candidats, d’un candidat ou d’un parti.

Et de constater que le candidat à la présidentielle, Youssef Chahed, a utilisé les ressources de l’administration publique dans le cadre de sa campagne électorale, le rapport de la Cour des comptes indiquant, en effet que lors de sa campagne, Youssef Chahed a utilisé une voiture administrative et deux bus publics, ce que le candidat a démenti dans sa réponse à la Cour des comptes.

Commentaires:

Commentez...