Des stèles antiques entre vigne et grenades

Ces deux œuvres découvertes à Carthage sont d’une richesse rare. La première est une stèle où l’on retrouve le signe de Tanit avec dans un bras une grenade et dans l’autre une grappe de raisin.

La seconde stèle présente un personnage avec les bras écartés et tenant une grenade dans chacune de ses mains.

Ces œuvres datent du deuxième siècle et soulignent le syncrétisme à l’œuvre entre les cultures punique et latine.

La cohérence de ces œuvres reste intacte plusieurs siècles après leur naissance. C’est le cas de tout un corpus d’artefacts qui nous relient au passé antique et qu’il convient de mieux cerner et étudier.

Commentaires:

Commentez...