Enseignement à distance en Tunisie : Plus de 90% des élèves ne sont pas prêts !

Le ministère de l’Education est-il prêt à adopter l’enseignement à distance ? Si la situation perdure et dans le cas où la fermeture des écoles deviendra nécessaire, a-t-il les moyens d’opter pour cette option ?

Si l’on en croit le directeur général des études et de la planification au ministère, Bouzid Nsiri, « le ministère de l’Education optera pour l’enseignement à distance, en cas de nécessité de fermeture des écoles », ajoutant « qu’une plateforme d’enseignement à distance est en cours d’élaboration ».

Cette déclaration date du 29 septembre dernier et nul doute que le ministère a été placé face à la réalité après un sondage qu’il vient de réaliser. Et les résultats de ce sondage en disent long sur le degré de préparation de nos élèves à adopter l’enseignement à distance.

D’après les résultats d’un sondage réalisé par le ministère de l’éducation sur l’enseignement à distance, 93% des élèves du primaire sont incapables de suivre les cours à distance notamment en raison de l’indisponibilité des équipements informatiques et 89% des collégiens et des lycéens sont aussi dans l’incapacité de suivre des cours en ligne.

Réalisé lors de l’inscription en ligne des élèves du secteur public avant la rentrée scolaire 2020-2021, le sondage a concerné 890.533 élèves des collèges et lycées secondaires et 946.781 élèves du cycle primaire.

Les résultats montrent en outre que 71% des élèves du primaire et 49% des collégiens et des lycéens ne disposent pas d’équipements informatiques qui leur permettent de poursuivre les cours à distance ; et que respectivement 73% des élèves du primaire et 40% des collégiens et des lycéens ne disposent pas d’une connexion internet.

Dans le cas où il sera nécessaire de fermer les écoles, le ministère de l’Education opterait ainsi pour l’enseignement à distance, selon Bouzid Nsiri… Une utopie !

Commentaires:

Commentez...