Abir Moussi met en garde contre des « activités suspectes » à l’Université Zitouna

La présidente du parti destourien libre (PL), Abir Moussi a annoncé le dépôt d’une plainte urgente pour suspendre les activités de l’Union des savants musulmans de Tunisie.

La raison serait « des activités suspectes à l’Université Zitouna », explique-t-elle ce mardi 22 septembre 2020, mettant en garde contre l’infiltration de l’Etat tunisien par des organisations et de centres à fond religieux extrémiste.

Dans ce sens, elle a dénoncé le « black-out systématique » de l’Etat tunisien sur ces dossiers.

En l’absence d’interaction avec l’affaire, des tentes seront installées au niveau de la rue Kheireddine Bacha à Tunis, a-t-elle mis en garde, appelant les autorités à intervenir contre les activités de l’Union et des organisations similaires en Tunisie.

« Nous avons demandé de rencontrer le chef du gouvernement afin de lui présenter un dossier lié à la sécurité nationale mais nous nous sommes retirés après qu’il ait accueilli Seifeddine Makhlouf à La Kasbah », ajoute-elle.

Commentaires:

Commentez...