Tunisie : Le chef du gouvernement visé par une plainte pour atteinte à la liberté individuelle et séquestration

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi est visé par une plainte pour atteinte à la liberté individuelle et séquestration, a annoncé, ce lundi 21 septembre, Khaled Abbes, procureur de la République auprès de la cour d’appel de Nabeul et membre du Conseil Suprême de la Magistrature.

La plainte en question vise Hichem Mechichi alors qu’il était ministre de l’intérieur et fait suite à l’arrestation de l’homme d’affaires Mourad Khechine, selon le procureur qui a confirmé que l’avocat de Mourad Khechine avait déposé une plainte pour la séquestration de son client et son arrestation.

Rappelons que Mourad khechine est l’homme d’affaires qui avait fui, en compagnie de sa femme, le centre de quarantaine à Chott Meriem, et suite auquel le gouverneur de Sousse avait été démis de ses fonctions.

La semaine dernière, l’Association des magistrats tunisiens (AMT) et son président Anas Hmaidi, ont porté de graves accusations contre le Conseil supérieur de la magistrature concernant le mouvement annuel dans le corps des magistrats.

Cette déclaration de Khaled Abbes vient dans le cadre de sa réponse à plusieurs de ces accusations de la part d’Anas Hmaidi dont l’affaire de Mourad Khechine.

Commentaires:

Commentez...